Quand le peintre canadien Jock Macdonald (1897-1960) commence ses premières explorations abstraites, il crée une série de tableaux appelés « modalités », lesquelles sont définies comme « un langage de la pensée dérivé de la nature » ou « l’expression de pensées en lien avec la nature ». Parmi les œuvres de cette série, Automne est la plus monumentale. Malgré la décision de Macdonald de tenir ces œuvres expérimentales secrètes – à son retour récent de Vancouver après plus d’une année de travail dédiée à la peinture, hors des sentiers battus, et passée à la baie de Nootka – il est toujours préoccupé par la recherche d’une expression abstraite distinctement personnelle dans son travail. Comme beaucoup d’autres œuvres de cette période, Automne – qui constitue l’une de plusieurs « modalités » représentant les saisons – affiche un style et une composition hautement géométriques, linéaires et décoratifs.

 

Jock Macdonald, Automne (Modalité 16), 1937

Jock Macdonald, Fall [Modality 16] (Automne [Modalité 16]), 1937

Huile sur toile, 71,1 x 61 cm, Vancouver Art Gallery

Le motif central du tableau est un triangle qui semble vouloir toucher les cieux. Sa cime allongée donne l’impression qu’elle poursuit son ascension au-delà de la coupure horizontale du cadre. Des formes abstraites sont disposées également sur toute la surface. Les seules suggestions de représentation sont les motifs curvilignes Art déco d’arbre, de feuille et de papillon. La palette de couleurs complexe suggère la richesse de l’automne. Faisant appel à son expérience de designer textile, Macdonald réussit à créer une scène où chaque élément est solidement ancré à la surface. Néanmoins, dans le motif de la zone centrale rayée, au tiers inférieur de la toile, l’œuvre fait allusion au monde infini et intemporel – les quatrième, cinquième et sixième dimensions – que Macdonald a cherché à saisir dans son art.

 

Cette rubrique en vedette est extraite de Jock Macdonald : sa vie et son œuvre par Joyce Zemans.

Autres « en vedette »

Download Download