Le photographe montréalais William Notman (1826-1891) conçoit et popularise la photographie composite, dont Carnaval de patinage est un exemple ambitieux. Pour créer une image comme celle-ci, Notman commence par composer un croquis d’ensemble anticipant l’image achevée, puis par réaliser les portraits individuels ou de petits groupes, dont les épreuves sont en fin de compte découpées et collées sur un négatif composite, puis imprimées de nouveau. Pour Carnaval de patinage, Notman place une annonce payée dans le journal montréalais la Gazette, le 25 février 1870, demandant aux invités du carnaval de passer à son studio avant le spectacle ou le plus tôt possible après, afin qu’il puisse les photographier en costume. Ces images sont devenues la base de sa composition.

 

William Notman, Carnaval de patinage, patinoire Victoria, Montréal, 1870

William Notman, Carnaval de patinage, patinoire Victoria, Montréal, 1870
Photographie composite peinte, papier albuminé, 137 x 176 cm, Musée McCord, Montréal

Le portrait de grand groupe est un genre dont la difficulté est notoire, qu’il soit peint ou photographié, car il faut pouvoir reconnaître les individus, tout en comprenant ce qui se passe et comment le groupe est organisé. Le cadre tend à être superficiel et avec un effet de mise en scène, mais dans cette composition, Notman offre un rendu splendide et détaillé de ce lieu raffiné et crée une perspective convaincante. Nous pouvons voir les visages des quelques trois cents participants, tout en ayant bonne impression du faste et de l’apparat de l’occasion, l’un des nombreux événements hivernaux constituant un temps fort de la vie bourgeoise dans le Montréal du dix-neuvième siècle et attirant en ville plusieurs visiteurs.

 

Cette rubrique en vedette est extraite de William Notman : sa vie et son œuvre par Sarah Parsons.

Autres « en vedette »

Download Download