À propos de l’auteur

Louise Vigneault

Louise Vigneault est professeure au département d’histoire de l’art de l’Université de Montréal. Spécialiste de l’art nord-américain, elle s’intéresse à l’expérience de l’américanité, à la question des imaginaires collectifs, aux mythologies et aux constructions culturelles des collectivités neuves, ainsi qu’aux stratégies de représentation identitaire.

 

L’auteure complète un doctorat en histoire de l’art à l’Université McGill en 2000, et une maîtrise à l’Université de Montréal en 1994. Elle est engagée à l’Université de Montréal en 2001, afin de perpétuer l’enseignement et le travail de recherche de François-Marc Gagnon. En 2002, elle publie Identité et modernité dans l’art au QuébecBorduas, Sullivan, Riopelle (Hurtubise HMH), et en 2011, Espace artistique et modèle pionnierTom Thomson et Jean-Paul Riopelle. Montréal, (Hurtubise), qui remporte le Prix du Canada en sciences humaines (2012) ainsi que le Prix Victor-Barbeau (essai) de l’Académie des lettres du Québec (2012).

 

Depuis 2007, elle travaille sur l’œuvre et la démarche de l’artiste huron-wendat Zacharie Vincent (1815-1886), lui consacrant un ouvrage qui sera publié aux éditions Hannenorak. Cette initiative constitue le premier jalon d’une étude élargie sur les langages de représentation et les stratégies en vigueur chez les artistes d’origines autochtones du Québec. 

Download Download