Carnaval de patinage, patinoire Victoria 1870

Carnaval de patinage, patinoire Victoria 1870

William Notman, Carnaval de patinage, patinoire Victoria, Montréal, 1870
Photographie composite peinte, papier albuminé, 137 x 176 cm
Musée McCord

Carnaval de patinage est la photographie composite la plus ambitieuse de Notman, une technique qu’il aurait conçue et popularisée. Le processus débute par une conception générale de l’image achevée, puis des portraits individuels ou de petits groupes sont réalisés, dont les épreuves sont en fin de compte découpées et collées sur un négatif composite, puis imprimées de nouveau. Notman crée Carnaval de patinage par l’agencement de plus de 300 photographies individuelles et sa réalisation confirme son sens aigu du marketing. En effet, d’un seul coup, il annonce son studio et son impressionnant accès à de grands événements, tout en éveillant les aspirations sociales de sa clientèle à la fois établie et potentielle.

 

Voici ce que dit l’annonce payée dans la Gazette du 25 février 1870 :

 

RUE BLEURY, FÉVRIER 1870.

Le CARNAVAL qui va bientôt avoir lieu à la patinoire devrait sortir de l’ordinaire, Son Altesse Royale le prince Arthur devant honorer l’événement de sa présence.

J’ai donc choisi cette occasion offrant de nombreux avantages pour réaliser un projet que je couve depuis longtemps : composer une IMAGE impressionnante DE LA PATINOIRE, pour laquelle je voudrais vous prier de venir poser dans mon studio avant le spectacle ou le plus tôt possible après, vêtu du costume que vous réservez à cette occasion.

Les Directeurs ont bien voulu m’offrir toute leur collaboration afin d’assurer la réussite de cette image.

Votre serviteur dévoué,
WILLIAM NOTMAN.

 

Les portraits de grands groupes sont un genre dont la difficulté est notoire, qu’ils soient peints ou photographiés, car il faut pouvoir reconnaître les personnes, tout en comprenant ce qui se passe et comment le groupe est organisé. Le cadre est habituellement peu profond et rappelle la scène, mais, dans cette composition, Notman ménage les priorités souvent concurrentes du portrait de groupe, par l’inclusion d’un rendu splendide et détaillé de ce lieu raffiné et par la création d’une perspective convaincante. Cette structure permet à Notman d’inclure à l’arrière-plan plusieurs personnages dont les visages sont plutôt flous, mais qui ancrent pourtant les élégantes grappes de personnages reconnaissables à l’avant-plan.

 

Cet équilibre fonctionne mieux dans des épreuves agrandies comme celle-ci, qui nous permettent de voir les visages des quelque trois cents participants, tout en appréciant le grand apparat de l’occasion, l’un des nombreux événements hivernaux qui donnent à la vie bourgeoise de Montréal un moment fort et attirent plusieurs visiteurs. Le négatif original au collodion humide sur plaque de verre mesure 10 sur 13 centimètres, mais les épreuves sont vendues en plusieurs grandeurs. Comme toutes ses photographies, Notman offre le choix d’une version du Carnaval de patinage peinte à la main, qui est essentiellement un hybride, car ce n’est pas seulement une photographie peinte, mais également une grande huile sur toile. Une légende numérotée est également dessinée et fournie aux acheteurs.

Download Download