Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Tambours lointains 1960

Tambours lointains 1960

Jock Macdonald, Far Off Drums (Tambours lointains), 1960 

Huile et Lucite 44 sur toile, 91,3 x 106,6 cm 

Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa

Dans Far Off Drums (Tambours lointains), œuvre sublime à la fois vivante et harmonieuse, Macdonald résout le problème crucial de l’espace et de la relation entre le fond et la forme. La toile transcende sa propre réalité matérielle pour faire résonner la vie de l’esprit qu’il cherche à exprimer depuis des années. Achevée environ un an avant sa mort, cette œuvre est empreinte de la mélancolie de savoir que l’artiste ne réalisera pas son rêve de se consacrer à la peinture pendant des années après sa retraite de l’enseignement.

 

Macdonald utilise la ligne picturale comme élément structurel servant à contenir des zones de couleur appliquées en fines couches. Sa ligne est aussi élégante que celle du peintre italien Duccio (v. 1255-1319) : elle coule gracieusement sur un fond dénudé, laissant la lumière inonder la composition, tandis que la matérialité, ou la forme, n’est suggérée que dans les zones délicatement colorées. La ligne elle-même est éthérée. Macdonald n’a plus recours à une trame lourde et structurelle, ni aux motifs ornementaux qu’il employait en surface de ses modalités, ni aux fioritures décoratives de ses œuvres automatiques. À la place, les éléments se font fluides, et l’on observe une tension soigneusement équilibrée entre la ligne et la surface peinte en couche mince.

 

Macdonald présente cette toile dans son exposition individuelle à la Here and Now Gallery, à Toronto, en janvier 1960. Fidèle à son habitude, il lui donne un titre tout juste avant l’exposition. Dans la notice biographique qu’il écrit pour la galerie, il explique que : « Un artiste doit s’employer à rechercher de nouvelles formes de beauté. Sans quoi, l’immobilisme s’installe, et l’art devient un esthétisme superflu. » Les véritables artistes, croit-il, sont capables de ne faire qu’un avec l’ordre cosmique de la nature.

 

Macdonald espère que ses étudiants créeront les « chefs-d’œuvre du vingtième siècle ». Dans des œuvres telles que Tambours lointains, le maître accomplit de sa propre main le destin qu’il souhaite pour ses élèves.

Download Download