Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Sans Titre [Vancouver] 1941

Sans Titre [Vancouver] 1941

Molly Lamb, Untitled [Vancouver] (Sans titre [Vancouver]), 1941 
Huile sur toile, 76,5 x 56 cm 
Collection privée

 

Œuvre de jeunesse, Sans titre [Vancouver] dépeint un groupe de personnes dans un espace public, un thème qui occupera une place centrale dans la production artistique de Molly Lamb plus tard dans sa carrière. Ce paysage urbain montre une rue résidentielle de Vancouver la nuit. Le trottoir est illuminé par un bec de gaz qui éclaire des gens passant à côté d’une grande maison de briques rouges. En y regardant de plus près, on s’aperçoit que les personnages sont des femmes; certaines marchent seules, d’autres marchent ensemble. Une femme semble ramasser du bois, sans doute pour allumer un feu dans la maison à proximité, dont les fenêtres sont vivement éclairées.

 

Thomas Hart Benton, Foin de l’île, 1945
Thomas Hart Benton, Island Hay (Foin de l’île), 1945, huile sur étain, 13,3 x 17,1 cm, collection privée.

Cette composition réalisée alors que Lamb termine ses études à la Vancouver School of Art, fait écho aux paysages de rue de son professeur et mentor Jack Shadbolt (1909-1998), par exemple à son estampe sur linoléum Toronto from My Window (Toronto depuis ma fenêtre), 1933. Shadbolt invite ses élèves à voir, dans les relations structurelles entre les formes, l’élément clé de la composition. Le soin apporté par Lamb à la forme est évident dans Sans titre [Vancouver] : les contours nets et les lignes intérieures fermes définissent à la fois la forme des bâtiments et les espaces du paysage nocturne. 


Dans les années 1930, Shadbolt est influencé par l’œuvre socialement engagé du muraliste mexicain Diego Rivera (1886-1957) et par le peintre régionaliste américain Thomas Hart Benton (1889-1975), des intérêts qu’il transmet à Lamb. De facture réaliste, Sans titre [Vancouver] présente des femmes qui rentrent sans doute à la maison après leur journée de travail. À ce titre, l’œuvre véhicule un commentaire social sur l’expérience des femmes pendant les années de guerre.  


De par ses détails et sa composition, ce tableau montre l’esprit d’observation naissant que Lamb met à profit dans son art. « J’observais vraiment les choses […] [les peintures] sont évocatrices du lieu et de l’époque », dira-t-elle à la conservatrice Cindy Richmond. « Et je suis très heureuse qu’il en ait été ainsi parce que c’est le genre d’esprit d’observation auquel je m’intéresse […] Je commençais à développer mon propre style. »  

Download Download