Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Rochers noirs, Césarée 1985

Rochers noirs, Césarée 1985

Molly Lamb Bobak, Black Rocks, Caesaria (Rochers noirs, Césarée), 1985 
Huile sur toile, 76,7 x 101,6 cm 
Collection privée
 

Molly Lamb Bobak peint Rochers noirs, Césarée lors d’un voyage en Israël. Ce paysage de la côte méditerranéenne est emblématique de la tension qui se joue dans ses œuvres de maturité entre l’abstraction et la figuration.

 

Les rochers noirs sur le rivage sont manifestement le sujet de ce tableau dénué de figures humaines. Le coup de pinceau, léger et flou, évoque l’influence de J. M. W. Turner (1775-1851). Dans une lettre à son mentor Jack Shadbolt (1909-1998), Lamb Bobak décrit la jubilation qu’elle a ressentie en peignant la scène : « Je me précipitais vers le canevas tout à fait sûre de ce que j’avais à l’œil — et voilà que je réalisais une œuvre que je savais superbe; c’était toujours un sujet, mais faisant partie intégrante de la peinture, complètement unie, complètement vivante. »

 

Molly Lamb Bobak, Tea Hill, 1981
Molly Lamb Bobak, Tea Hill, 1981 (reproduit sur un timbre, 1982), Société canadienne des postes.
Bruno Bobak, L’entrée du campus, 1964
Bruno Bobak, Campus Gates (L’entrée du campus), 1964 (reproduit sur un timbre), collection de l’Université du Nouveau-Brunswick, Fredericton. 

Lamb Bobak est attirée par les scènes de plage assez tard dans sa carrière. Tea Hill, 1981, une plage du parc provincial de Tea Hill, à l’Île-du-Prince-Édouard, sera repris sur un timbre-poste dans la série commémorative « Fête du Canada, 1982 : le Canada vu par ses artistes » parrainée par la Société Postes Canada. La série comprend des œuvres historiques et contemporaines, dont Campus Gates (L’entrée du campus), 1964, de Bruno Bobak (1923-2012), choisie pour représenter le Nouveau-Brunswick. Dans sa contribution, Lamb Bobak crée l’illusion de mouvement par son traitement pictural des nuages et le reflux de la mer.

 

L’artiste suggère une présence humaine dans les empâtements qui ponctuent l’étendue de sable au centre de la composition, mais le tableau a pour véritable sujet l’atmosphère de la plage sous les rafales. À l’instar de Tea Hill, le thème de Rochers noirs, Césarée est clair, même si l’œuvre n’est pas descriptive et traduit une réponse expressive du paysage.

Download Download