Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Sans titre v.1987

Sans titre v.1987

Not titled (Sans titre), v.1987
Huile sur toile, 96,5 x 83,8 cm 

Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto


Gershon Iskowitz, Midnight 2 (Minuit 2), 1987, lithographie sur papier vélin, 105,7 x 89,9 cm, Musée des beaux-arts de l'Ontario.

 

Des mouchetures ovoïdes de rose, de bleu et de vert apparaissent sur un fond chaud jaune orangé dans cette œuvre non signée et non datée. Il n’y a en fait aucun tableau d’Iskowitz signé ou daté de 1987, et sa dernière exposition solo à la galerie Moos remonte à 1985. Gershon Iskowitz a continué à réaliser des œuvres après cette exposition, et il y a des peintures signées et datées de 1986. Neuf toiles non signées sont attribuées à l’année 1987, dont deux diptyques. Il existe cependant des preuves solides qui confirment qu’à partir de la fin des années 1960, Iskowitz ne signe et ne date des œuvres que lorsqu’il a terminé une série. Étant donné qu’il ne semble jamais avoir travaillé sur plus de deux tableaux à la fois, il est probable qu’il n'avait pas terminé cette dernière série. Il a été hospitalisé à la fin de l’automne 1987, où il est resté jusqu’à sa mort, le 26 janvier 1988.

 

Dans les conventions du monde de l’art, les œuvres non signées ne sont généralement pas classées comme achevées. Néanmoins, nous pouvons inclure ce tableau dans l’œuvre d’Iskowitz. Il présente toutes les caractéristiques de son œuvre des vingt dernières années : les compositions ovoïdes minimalistes des peintures de la série Saisons, 1967 (comme dans Autumn Landscape #2 [Paysage d’automne no 2]), et la palette de vert et de bleu pour les mouchetures ovoïdes des Northern Lights Septets (Septuors des aurores boréales) de 1984-1985. Mais contrairement aux Septuors, Orange Yellow C (Septuors, Jaune orangé C), 1982, ou à toute autre peinture antérieure, le fond jaune orangé est une teinte complémentaire aux mouchetures.

 

Un examen des œuvres tardives d’Iskowitz et une comparaison avec les peintures signées et datées de 1986 suggèrent fortement que tous les grands diptyques sauf un, étaient terminés à la fin de sa vie. Il serait dédaigneux de les reléguer au rang de simple curiosité ou de sujet de conversation. En histoire de l’art, le terme « œuvres tardives », peut être péjoratif pour un artiste confirmé, impliquant que les « meilleures œuvres » sont arrivées plus tôt ou que l’artiste s’installe dans un style familier et confortable. Mais il est évident que dans ce tableau, Iskowitz travaille toujours en fin de carrière à développer de nouvelles solutions plastiques.

 

 

Download Download