Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Une famille sous la tente 2003

Une famille sous la tente 2003

Shuvinai Ashoona, Family in Tent (Une famille sous la tente), 2003
Crayon-feutre sur papier, 51 x 66,5 cm
Winnipeg Art Gallery

Shuvinai Ashoona exécute de nombreuses scènes de campement estival, un sujet qui lui est cher. Cette fascinante scène d’intérieur en est un exemple exceptionnel que Shuvinai réalise tôt dans sa carrière. Ses dessins de campements peuvent être des plus simples : une vue aérienne des tentes circulaires plantées sur la toundra ou encore des représentations de dômes en peaux de phoque dans un paysage de roches. Une famille sous la tente nous montre l’intérieur de l’un de ces abris : la mère prépare à manger et le père boit du thé pendant que les enfants dorment. Dans les années 1980, Shuvinai et sa famille passent presque dix ans dans un camp éloigné. Elle connaît donc bien la vie de nomade.

 

À Cape Dorset, les familles ont encore l’habitude de passer le court été sous la tente pour profiter du temps doux et de la brise fraîche qui souffle de la baie. Elles s’installent souvent à proximité de la maison familiale. On aperçoit dans Une famille sous la tente une partie des fournitures nécessaires pour la vie de nomade : une boîte de thé Red Rose (bien en vue), du sucre, une lampe à l’huile (quiliq) pour l’éclairage et la cuisine, ainsi que de la vaisselle et des caisses. Les membres de la famille sont en train de finir leur repas de « nourriture de la campagne », des aliments qu’ils ont chassés ou cueillis, comme le laissent deviner le phoque écorché et le sac de palourdes. Un bébé se trouve accroché dans le dos de sa mère, bien confortable dans le capuchon de son amauti (parka), et deux enfants sont couchés. Le plancher de la tente, couvert de cailloux, est soigneusement dessiné avec une abondance de détails. Si ce n’était de la boîte de thé Red Rose, cette scène de camping dans la toundra pourrait se dérouler à n’importe quelle époque.

 

Art Canada Institute, Shuvinai Ashoona, Arctic Evening, 2003
Shuvinai Ashoona, Arctic Evening (Soirée dans l’Arctique), 2003, lithographie, 57 x 76,5 cm, Dorset Fine Arts, Toronto, et différentes collections.

Réalisée elle aussi en 2003, l’estampe Arctic Evening (Soirée dans l’Arctique) partage beaucoup de caractéristiques avec Une famille sous la tente. En fait, Soirée dans l’Arctique pourrait bien avoir inspiré le dessin. La composition des deux œuvres comporte plusieurs similarités : les personnages sont les mêmes, le père boit du thé pendant que la femme, son bébé dans le dos, est penchée sur le quiliq. La nourriture (palourdes et poisson) est à l’avant-plan, deux enfants sont profondément endormis et on remarque une canette de boisson gazeuse Crush vide à la tête du lit. Les provisions sont alignées à l’arrière-plan : du thé Red Rose, une cartouche de cigarettes, de la farine, du sucre, de la poudre à pâte, des biscuits Pilot et du papier hygiénique. Contrairement au dessin, par contre, l’estampe est riche en couleurs : jaune chaud, noir, bleu-gris et orangé prédominent. La couleur appliquée par le maître-graveur modifie beaucoup l’image : elle lui donne une teinte chaleureuse qui semble provenir du soleil couchant ou de la faible lueur du quiliq.

 

Depuis 1997, Shuvinai participe régulièrement à la Collection annuelle d’estampes de Cape Dorset, mais ses estampes ne se vendent pas autant que celles d’autres artistes de l’atelier, probablement parce que ses dessins ne se transposent pas facilement, sur le plan graphique, au médium de la gravure ou encore parce que ses thèmes sont trop complexes ou trop détaillés. Quoi qu’il en soit, les gravures plus contemporaines de cette série ne sont pas aussi recherchées par les acheteurs que les images traditionnelles, ce qui est peut-être aussi un obstacle pour son œuvre. Toutefois, Soirée dans l’Arctique s’est bien vendu et accompagne joliment le dessin Une famille sous la tente.

Download Download