Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Composition (Personnes, animaux et Terre se tenant par la main) 2007–8

Composition (Personnes, animaux et Terre se tenant par la main) 2007–8

Shuvinai Ashoona, Composition (People, Animals, and the World Holding Hands) [Composition (Personnes, animaux et Terre se tenant par la main)], 2007-2008 
Encre et crayon de couleur sur papier, 66 x 102 cm
Collection d’Edward J. Guarino

Les cultures autochtones partagent un profond respect pour le cercle de la vie. Le Qaujimajatuqangit inuit, une expression désignant le savoir et les valeurs traditionnels transmis de génération en génération, repose sur la croyance dans les interrelations de la vie. Cette façon de penser est représentée dans Composition (Personnes, animaux et Terre se tenant par la main), une composition circulaire expressive et troublante tout droit sortie de la tête de Shuvinai Ashoona. Dans ce dessin, des groupes de personnages se tiennent par la main pour former un cercle autour d’une image centrale.

 

Art Canada Institute, Shuvinai Ashoona, Untitled, 2012
Shuvinai Ashoona, Sans titre, 2012, mine de plomb, crayon de couleur et encre sur papier, 50 x 65 cm, Dorset Fine Arts, Toronto.

Les figures humaines de la composition sont surtout des Inuits vêtus de façon traditionnelle ou contemporaine. À droite, une mère mi-Blanche, mi-Inuk tenue par un ancien allaite deux enfants. À l’autre extrémité, un personnage agenouillé porte deux bébés dans le capuchon de son amauti. Entre eux se trouve un dragon ailé avec une nageoire et une main, la déesse de la mer Sedna qui porte une botte kamik et la planète Terre (avec des bras et des mains) qui ferme le cercle. Au centre sont couchés, les uns par-dessus les autres, un ours brun, un ours polaire, un phoque et un omble.

 

Shuvinai dit de cette composition : « Je les imaginais en réunion, une réunion internationale pour discuter des phoques, des ours polaires […] pour penser à ce que pourrait être le monde pour les animaux. Je me suis dit que tous ces animaux seraient des amis, même certaines bêtes dangereuses que j’ai vues dans les films sont . » Ces mots de Black Elk (1863-1950), un conseiller spirituel des Sioux Oglala, vont dans le même sens : « La Puissance du Monde fonctionne toujours en cercles et tout essaie d’être rond. Autrefois, quand nous étions un peuple fort et heureux, tous nos pouvoirs nous venaient du cercle sacré de la nation et tant que le cercle demeurait intact, notre peuple prospérait. »

 

Le collectionneur new-yorkais Edward J. Guarino évoque aussi le cercle de la vie quand on lui demande pourquoi il a acquis ce dessin : « Même si Composition (Personnes, animaux et Terre se tenant par la main) de Shuvinai Ashoona exprime un vœu d’harmonie entre tous les êtres vivants, cette œuvre m’a attiré avant tout en raison de ses couleurs vives et de son symbolisme singulier. Elle m’a aussi accroché l’œil parce que l’artiste crée à nouveau un monde différent de tout ce qui existe. Il est à la fois étrange, fantaisiste et profond. »

Download Download