Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Tom Thomson (1877-1917) figure dans tous les écrits généraux sur l’histoire de l’art canadien et dans la plupart des ouvrages sur le Groupe des Sept. En outre, plusieurs livres et articles lui sont exclusivement consacrés. Malheureusement, il a rédigé peu de lettres, et les seuls témoignages de première main le concernant proviennent de ses amis du groupe, de gardes forestiers et d’autres personnes qui l’ont connu au parc Algonquin. Comme on peut l’imaginer, l’historique des expositions de cet enfant chéri de la peinture canadienne est fort abondant.

 

 

Principales expositions

Des expositions commémoratives de l’œuvre de Thomson ont été organisées à Montréal, Ottawa et Toronto après son décès. Par la suite, ses œuvres ont surtout été présentées dans des expositions collectives et rétrospectives, dont les plus importantes sont les expositions de l’Empire britannique à Wembley, en 1924 et en 1925, et Painting Canada: Tom Thomson and the Group of Seven [Peindre le Canada : Tom Thomson et le Groupe des Sept] à la Dulwich Picture Gallery à Londres, en 2011-2012. La première rétrospective d’envergure de son œuvre a été mise sur pied par Joan Murray au Musée des beaux-arts de l’Ontario en 1971. Il faudra attendre ensuite une trentaine d’années avant que le Musée des beaux-arts du Canada et le Musée des beaux-arts de l’Ontario collaborent à une importante rétrospective itinérante de son œuvre en 2002, exposition qui donnera lieu à une quantité de nouvelles recherches menées par une cohorte de conservateurs.

 

Installation de la séction canadienne de l’exposition de l’Empire britannique à Wembley Park en 1924. On y voit Le vent d’ouest,1916-1917, Rivière du Nord, 1914-1915, et Le pin, 1916-1917, de Thomson.
Installation de L’art de Tom Thomson, organisée par le Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto, en 1971.

 

 

1913

Du 5 au 26 avril 1913, Ontario Society of Artists, 41st Annual Exhibition, Art Museum of Toronto. Thomson participe pour la première fois à cette exposition, et son tableau Lac du Nord, 1912-1913, est acheté par le gouvernement de l’Ontario pour la somme de 250 $.

1914

Du 14 mars au 11 avril 1914, Ontario Society of Artists, 42nd Annual Exhibition, Art Museum of Toronto. Lors de cette exposition, le Musée des beaux-arts du Canada achète Clair de lune, 1913-1914, pour 150 $, premier de plusieurs achats d’œuvres de Thomson au cours de sa vie.

1915

Du 13 mars au 10 avril 1915, Ontario Society of Artists, 43rd Annual Exhibition, Art Museum of Toronto. Le Musée des beaux-arts du Canada achète Rivière du Nord, 1914-1915, présenté dans l’exposition, pour la somme de 500 $.

1916

Du 11 mars au 15 avril 1916, Ontario Society of Artists, 44th Annual Exhibition, Art Museum of Toronto. Le Musée des beaux-arts du Canada achète Débâcle, 1915-1916, présenté dans l’exposition, pour la somme de 300 $.

1917

Décembre 1917, Tom Thomson, Arts and Letters Club, Toronto.

1919

Du 1er au 21 mars 1919, Exhibition of Paintings by the Late Tom Thomson, Arts Club, Montréal. Présentée à l’Art Association of Montreal du 25 mars au 12 avril.

1920

Du 14 au 29 février 1920, Memorial Exhibition of Paintings by Tom Thomson, Art Museum of Toronto. Le Groupe des Sept se forme peu après la fin de l’exposition.

1923

Novembre et décembre 1923, Exhibition of Tom Thomson Sketches, Hart House, Université de Toronto.

1924

Du 23 avril au 31 octobre 1924, British Empire Exhibition, Wembley Park, Londres. Thomson est qualifié d’artiste majeur par les critiques d’art britanniques.

1925

De mai à octobre 1925, British Empire Exhibition, Wembley Park, Londres.

1938

Du 15 octobre au 15 décembre 1938, A Century of Canadian Art, Tate Gallery, Londres.

1955

Novembre et décembre 1957, Tom Thomson Travelling Exhibition: Sketches and Painting from the National Gallery of Canada Collection. Circulation par ordre chronologique : Edmonton Museum of Arts; Calgary Allied Arts Centre; Université du Manitoba, Winnipeg; Southern Alberta Art Gallery, Lethbridge; Art Gallery of Greater Victoria; Université de la Colombie-Britannique, Fine Arts Gallery, Vancouver; Regina Public Library; Winnipeg Art Gallery; Sarnia Public Library; Kitchener-Waterloo Art Association; Yarmouth Art Society; Colchester Chapter of the I.O.D.E., Truro (N.-É.); Louisbourg Chapter of the I.O.D.E. (N.-É.); Amherst Art Association; Moncton Society of Art; Fredericton Art Club; Université du Nouveau-Brunswick, Fredericton; Art Centre, Saint-Jean (N.-B.); Université Dalhousie, Halifax; Nova Scotia College of Art, Halifax; Glenhyrst Gardens, Brantford (Ont.); London Public Library and Art Museum; Willistead Library and Art Gallery, Windsor; Winnipeg Art Gallery.

1971

Du 10 octobre au 13 décembre 1971, L’art de Tom Thomson, Musée des beaux-arts de l’Ontario. Première rétrospective de l’œuvre de Thomson.

1977

Du 4 mai au 1er juin 1977, The Tom Thomson Memorial Exhibition, Tom Thomson Memorial Gallery et Museum of Fine Art, Owen Sound.

2002

Du 7 juin au 8 septembre 2002, Tom Thomson, Musée des beaux-arts du Canada. Présentée à Vancouver, Edmonton, Québec et Toronto.

2011-
2012

Du 19 octobre 2011 au 8 janvier 2012, Painting Canada: Tom Thomson and the Group of Seven, Dulwich Picture Gallery, Londres. Présentée au Nasjonalmuseet, Oslo (Norvège); au Groninger Museum, Groningue (Pays-Bas); et à la Collection McMichael d’art canadien, Kleinburg (Ontario).

 

 

Livres

Les ouvrages consacrés à Thomson comprennent des catalogues d’exposition, de magnifiques livres d’art et des comptes rendus personnels. Étonnamment, en dépit de la stature de l’artiste, peu d’études critiques lui ont été consacrées.

 

Couverture de Paddle and Palette: The Story of Tom Thomson, qui comprend des notes du peintre Arthur Lismer sur les tableaux de son homologue.

 

ADDISON, Ottelyn. Tom Thomson: The Algonquin Years. Toronto, Ryerson Press, 1969.

COLGATE, William. Canadian Art: Its Origins and Development. Toronto, Ryerson Press, 1943.

DAVIES, Blodwen. Paddle and Palette: The Story of Tom Thomson, notes sur les œuvres rédigées par Arthur Lismer, Toronto, Ryerson Press, 1930.

DEJARDIN, Ian et coll. Painting Canada: Tom Thomson and the Group of Seven, publié sous la direction d’Amy Concannon, Londres, Philip Wilson Publishers, 2011. Catalogue de l’exposition présentée à la Dulwich Picture Gallery à Londres, en 2011-2012.


GRACE, Sherrill. Inventing Tom Thomson: From Biographical Fictions to Fictional Autobiographies and Reproductions, Montréal, McGill-Queen’s University Press, 2004.


HARPER, J. Russell. Painting in Canada: A History, Toronto, University of Toronto Press, 1966.


HARRIS, Lawren. « The Group of Seven in Canadian History », Dans Canadian Historical Society, Report of the Annual Meeting Held at Victoria and Vancouver, June 16–19, 1948. Publié par R. A. Preston, Toronto, University of Toronto Press, 1948.


———. The Story of the Group of Seven. Toronto: Rous and Mann Press, 1964. Ce compte rendu est plus fiable que celui de l’autobiographie d’A. Y. Jackson, A Painter’s Country.


HOUSSER, F. B. A Canadian Art Movement: The Story of the Group of Seven, Toronto, Macmillan, 1926.


JACKSON, A. Y. A Painter’s Country. Toronto, Clarke, Irwin, 1958. Édition de poche, 1964.


KING, Ross. Defiant Spirits: The Modernist Revolution of the Group of Seven. Vancouver, Douglas & McIntyre, 2010.


LISMER, Arthur. Tom Thomson: The Story of a Man Who Looked for Beauty and for the Truth in the Wilderness, Vancouver, Mitchell Press, 1967.

 

Couverture de Northern Light: The Enduring Mystery of Tom Thomson and the Woman Who Loved Him, de Roy Macgregor.

MACGREGOR, Roy. Northern Light: The Enduring Mystery of Tom Thomson and the Woman Who Loved Him, Toronto, Penguin Canada, 2010.

 

MACTAVISH, Newton. The Fine Arts in Canada, Toronto, Macmillan, 1925.

 


MCINNIS, Graham C. Canadian Art, Toronto, Macmillan, 1950.
 

MCKAY, Marylin J. Picturing the Land: Narrating Territories in Canadian Landscape Art, 1500–1950, Montréal, McGill-Queen’s University Press, 2011.


MELLEN, Peter. The Group of Seven, Toronto, McClelland & Stewart, 1970.


MILLARD, Laura. Algonquin Memories: Tom Thomson in Algonquin Park, Owen Sound (Ont.), Thomson Books, 1998. Catalogue d’exposition organisée par la Tom Thomson Art Gallery pour l’Algonquin Gallery.


MURRAY, Joan. The Art of Tom Thomson. Toronto, Musée des beaux-arts de l’Ontario, 1971. Catalogue d’exposition.


———. Tom Thomson: Catalogue Raisonné. http://www.tomthomsoncatalogue.org, 2015. Catalogue Raisonné, incluant les peintures, dessins, et l’art commercial.


———. A Treasury of Tom Thomson. Vancouver, Douglas & McIntyre, 2011.


O’BRIAN, John et Peter WHITE. Beyond Wilderness: The Group of Seven, Canadian Identity, and Contemporary Art, Montréal, McGill-Queen’s University Press, 2007.

 

REID, Dennis. Tom Thomson: The Jack Pine, Ottawa, Musée des beaux-arts du Canada, 1975.


REID, Dennis et Charles HILL, éd. Tom Thomson, Montréal, Éditions du Trécarré, 2002. Ressource indispensable comportant des essais de plusieurs conservateurs sur différents aspects de la vie et de l’œuvre de Thomson. On y retrouve notamment les résultats d’examens poussés des tableaux de Thomson au moyen de rayons X, de spectromètres et d’analyses pigmentaires. De plus, Charles Hill, le plus grand spécialiste de Thomson, établit une datation plausible des peintures des cinq dernières années de Thomson.

Art Canada Institute, Couverture du catalogue d’exposition Tom Thomson publié en 2002
Couverture du catalogue d’exposition Tom Thomson publié en 2002 à l’occasion de la grande exposition itinérante organisée par Chares C. Hill et Dennis Reid.
Art Canada Institute, Tom Thomson: The Silence and the Storm, de David P. Silcox et Harold Town.
Couverture de la première édition de Tom Thomson: The Silence and the Storm, de David P. Silcox et Harold Town.

ROBSON, Albert Henry. Tom Thomson, Toronto, Ryerson Press, 1937. Bon compte rendu personnel.


SILCOX, David P. Tom Thomson: An Introduction to His Life and Art, Willowdale (Ont.), Firefly Books, 2002.


———. The Group of Seven and Tom Thomson. Richmond Hill (Ont.), Firefly Books, 2003.


SILCOX, David P. et Harold TOWN, éd. Tom Thomson : le calme et la tempête, adaptation française par Jacques de Roussan, La Prairie, Éditions M. Broquet, 1983.
Cette publication comporte le plus grand nombre de reproductions de peintures, de photographies et de travaux d’impression connexes de Thomson.

 

 

Articles

BORDO, Jonathan. « Jack Pine: Wilderness Sublime or the Erasure of the Aboriginal Presence from the Canadian Landscape », Journal of Canadian Studies 27, no 4 (1992–1993), p. 98–128.


CAMERON, Ross D. « Tom Thomson, Antimodernism, and the Ideal of Manhood », Journal of the Canadian Historical Association, vol. 10 (1999), p. 185.


FAIRLEY, Barker. « Tom Thomson and Others »,Rebel, vol. 4, no 6 (1920), p. 244-248.

 

MACCALLUM, J. M. « Tom Thomson: Painter of the North », Canadian Magazine, vol. 1, no 5 (mars 1918), p. 375-385.

MACDONALD, J. E. H. « A Landmark of Canadian Art », Rebel , vol. 2, no 2 (1917), p. 46-48. Beau compte rendu personnel d’un ami artiste.

 

MACHARDY, Carolyn. « An Inquiry into the Success of Tom Thomson’s The West Wind »,University of Toronto Quarterly, vol. 68, no 3 (1999), p. 768-789.

 

Art Canada Institute, film still from West Wind: The Vision of Tom Thomson
Filmé au parc Algonquin, à la baie Georgienne, à Seattle et à Toronto, West Wind: The Vision of Tom Thomson présente des tableaux de Thomson jamais vus auparavant.

 

 

Films

Sur ces trois films, l’un tente de répondre à certaines questions entourant la mort de Thomson (Dark Pines [Pins noirs]); un autre aborde plutôt sa vie sous l’angle de la fiction (The Far Shore [La rive lointaine]) – la tension entre l’art dans la nature sauvage et le confort de la haute société de Rosedale à Toronto; et le troisième est un documentaire remarquable et magnifique (West Wind [Vent d’ouest]) offrant de nouvelles informations, une photographie superbe et une analyse en profondeur des œuvres de Thomson, ainsi que les témoignages d’éminents conservateurs et critiques.

Dark Pines: A Documentary Investigation into the Death of Tom Thomson, réalisation de David Vaisbord,Vancouver’ Laughing Mountain Communications, 2005. DV cam, couleur, 48 min.


The Far Shore, réalisation de Joyce Wieland, Toronto, Far Shore Inc., 1976. Film 35 mm, couleur, 105 min.


West Wind: The Vision of Tom Thomson, réalisation de Michèle Hozer et production de Peter Raymont, Toronto, White Pine Pictures, 2011. Film fixe, couleur, 95 min.

 

Download Download