Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Les transformations de la Terre 2012

Les transformations de la Terre 2012

Shuvinai Ashoona, Earth Transformations (Les transformations de la Terre), 2012
Crayon de couleur et crayon Conté sur papier noir, 123 x 124,5 cm
Collection de Paul Gross et Martha Burns

Les transformations de la Terre est l’une des nombreuses œuvres arborant la planète Terre réalisées par Shuvinai entre 2011 et 2014. La Terre y est reproduite de multiples façons, notamment en tas, en suite de planètes reliées par des harpons ou des éclairs, ainsi que comme éléments de visages et de corps humain. Une grande partie de ces œuvres sont réunies en 2012 lors de l’exposition Shuvinai’s World(s) organisée par la galerie Feheley Fine Arts à Toronto. Shuvinai ne cherche pas à représenter « fidèlement » le contour des continents sur les globes terrestres, mais ceux-ci sont toujours « semblables à la Terre et/ou propices à la vie. »

 

Art Canada Institute, Shuvinai Ashoona, Composition (Purple Bird Transformation), 2010
Shuvinai Ashoona, Composition (Purple Bird Transformation) [Composition (La transformation de l’oiseau mauve)], 2010, crayon de couleur et encre sur papier, 61 x 160 cm, collection de Stephanie Comer et Rob Craigie.

Les transformations de la Terre est un exemple frappant tiré de l’exposition Shuvinai’s World(s). Ce grand dessin sur papier noir, une technique qui n’est pas rare aux Ateliers Kinngait, produit un effet plus dramatique que la feuille blanche. L’artiste commence par tracer les contours au pastel sec blanc pour créer un contraste marqué avec le fond noir, puis remplit les formes au crayon de couleur, au pastel et au crayon Conté, seuls ou en mélangeant ces techniques. William Ritchie (né en 1954), le directeur des Ateliers, dit : « Le sens des couleurs remarquable de Shuvinai est très évident, particulièrement quand elle dessine sur des feuilles noires. Elle utilise des couleurs riches et saturées qui vibrent ensemble. »

 

Un grand nombre des motifs utilisés par Shuvinai au cours de cette période se retrouvent dans Les transformations de la Terre. Le gros globe dans le coin supérieur gauche montre une vue aérienne d’un village avec des animaux sauvages : un morse, un caribou et un lemming. Il semble s’ériger sur deux jambes humaines dont les ongles d’orteils arborent du vernis bleu ciel. Ces jambes sont emprisonnées par des tentacules de pieuvre — mauve foncé et bleues sur leur face intérieure — qui s’étirent pour occuper presque toute la moitié inférieure de la surface picturale. Les bras du personnage sont constitués d’une enfilade de globes terrestres aux mains munies de pinces qui semblent vouloir saisir quelque chose.

 

À l’extrême droite, un Inuk vêtu de manière traditionnelle avec un parka et des bottes kamik tient un dessin (un thème que Shuvinai a déjà utilisé). Un de ses bras, constitué lui aussi de globes terrestres, se termine par une main aux doigts crochus comme le personnage hybride à gauche. Le dessin qu’il montre représente un chasseur armé d’une carabine, agenouillé derrière un écran, probablement pour se camoufler. Shuvinai crée deux niveaux d’images enchâssées : l’homme de droite qui tient un tableau et le chasseur sur cette image qui tient lui aussi un tableau, représentant probablement le même paysage de Kinngait que sur la première œuvre enchâssée.

Download Download