Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Composition (Des mains qui dessinent) 2014

Composition (Des mains qui dessinent) 2014

Shuvinai Ashoona, Composition (Hands Drawing) [Composition (Des mains qui dessinent)], 2014
Crayon sur papier, 120 x 108,5 cm
Collection de Martha Burns et Paul Gross

Art Canada Institute, Shuvinai Ashoona, Composition (Time Interrupted), 2006
Shuvinai Ashoona, Composition (Time Interrupted) [Composition (Le temps s’arrête)], 2006, encre et crayon de couleur sur papier, 101,6 x 26 cm, Art Gallery of Guelph.

Composition (Des mains qui dessinent) intègre de nombreux motifs apparus dans l’œuvre de Shuvinai Ashoona depuis 2005. Une grande main blanche tenant un crayon bleu constitue le centre de la composition et cette main, à son tour, est encerclée de bras et de mains de différentes couleurs de peau. Shuvinai dessine souvent des gens dont la couleur de la peau, des cheveux et des yeux varie, parfois pour identifier une personne, mais plus souvent pour désigner l’humanité en général, une humanité variée qu’elle a vue à la télévision.

 

Les nombreuses mains semblent tourner autour de la surface picturale tandis que les crayons besogneux s’affairent. Chaque main tient un crayon et exécute un dessin différent, ce qui produit un effet de collage. Les crayons, qui sont littéralement les éléments vitaux de l’artiste, sont disséminés sur la composition, attendant d’être saisis et utilisés.

 

Les crayons dessinent des globes verts et bleus, des étoiles évoquant des mandalas et des gribouillis. Les globes – ou, comme on les appelle, « le(s) monde(s) de Shuvinai » – sont des motifs familiers de l’artiste. On remarque aussi la présence des atouts d’un jeu de carte grand format (cœur, pique, trèfle et carreau) à l’extrême droite en bas. Ces symboles sont visibles dans de nombreuses œuvres de Shuvinai, tout comme les caractères syllabiques de la langue inuktitute.

 

Shuvinai est touchée par les histoires de la Bible dont elle introduit l’iconographie dans son œuvre. Entre autres, deux pommes vertes et une pomme rouge au sommet de Untitled (David) [Sans titre (David)], 2007-2008, sont une référence au jardin d’Éden. Shuvinai explique : « J’avais un livre sur Adam. J’ai pensé à ce livre et je l’ai mis avec certains éléments de la Bible : des lézards et des serpents, peut-être le serpent d’Adam et Ève. La tentation. » Dans le dessin Composition (Time Interrupted) [Composition (Le temps interrompu)], 2006, l’artiste a de nouveau recours au motif biblique du pommier pour créer une image qui, comme pour Composition (Des mains qui dessinent), emploie sa technique de superposition d’images.

 

Sur le dessin, on aperçoit six têtes chauves. Partiellement masqués par la plus grande des mains qui dessinent, ces personnages observent ce qui se passe. Leur apparence maladive est accentuée par leurs crânes, d’où émergent quelques cheveux clairsemés. On ignore qui sont ces spectateurs, mais comme ceux qui tiennent les crayons, la couleur de leur peau et de leurs yeux varie. Cette œuvre intrigante et déroutante représente toutefois avec efficacité la fascination et les craintes de l’artiste dans une belle composition ludique.

Download Download