Homepage Télécharger livre numérique Glossaire English

Après avoir travaillé une douzaine d’années dans une relative obscurité, en tant que survivant de l’Holocauste et émigré au Canada, Gershon Iskowitz se forge une nouvelle conception de la peinture. À partir du milieu des années 1960, son travail fait l'objet d’une attention critique et est présenté dans des expositions individuelles et collectives au pays et à l’étranger. De nombreux articles et critiques ont donné lieu à deux publications importantes au moment de sa rétrospective du Musée des beaux-arts de l’Ontario en 1982. Deux rares interviews, en 1974 et 1975, offrent un aperçu intime de la pensée d’Iskowitz, tout comme les deux seuls films documentaires qui lui sont consacrés et qui subsistent encore, produits par l’historien de l‘art Peter Mellen au début des années 1970. Le plus ancien comprend des images d’Iskowitz dans son quartier et studio de l’avenue Spadina.

 

 

Sélection d’expositions solos

 

Gershon Iskowitz à Feldafing, date inconnue, photographe inconnu, Fonds Gershon Iskowitz, Bibliothèque et Archives, Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto.
Gershon Iskowitz à Feldafing verso, date inconnue, photographe inconnu, Fonds Gershon Iskowitz, Bibliothèque et Archives, Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto.

 

1957

14-28 septembre, Paintings by Gershon Iskowitz (Peintures par Gershon Iskowitz), The Hayter Gallery, Toronto.

1960

4-28 mars, Gershon Iskowitz, Here and Now Gallery, Toronto. Expositions subséquentes, 15 septembre au 2 octobre 1961, Iskowitz: New Paintings (Iskowitz : nouvelles peintures). 

 

15 novembre au 13 décembre, Pictures on View in Alumni Hall, Victoria College: Gershon Ishowitz (Images à l’affiche à Alumni Hall, Victoria College: Gershon Ishowitz), Université de Toronto.

1961

9-23 avril, Gershon Iskowitz, Young Men’s Hebrew Association (YMHA), Toronto; emplacement rue Bloor et avenue Spadina.

1963

Date inconnue, Gershon Iskowitz, Towne Cinema, Toronto.

 

11-31 octobre. Survey 1941-1963 of Oils, Drawings and Watercolours by Iskowitz (Vue d’ensemble 1941-1963 des huiles, dessins et aquarelles d’Iskowitz), Dorothy Cameron Gallery, Toronto.

1964

1-14 octobre, New Paintings by Iskowitz (Nouvelles peintures par Iskowitz), Galerie Moos, Toronto. Expositions subséquentes : 1966, 1967 1970, 1971, 1973, 1974, 1975, 1976, 1977, 1978, 1979 (Toronto et Calgary), 1981, 1983, 1986, 1988 (posthumes).

1966

(Date inconnue) Gershon Iskowitz: Retrospective Exhibition (Gershon Iskowitz: exposition rétrospective), The Gallery of the Theatre of the Arts, University of Waterloo.

 

30 novembre 1966 au 3 janvier 1967, Iskowitz: Oil and Watercolours (Iskowitz : Huiles et aquarelle), Cedarbrae Regional Library, Scarborough, Toronto.

1973

24 mars au 15 avril, Gershon Iskowitz, Hart House Art Gallery, Université de Toronto.

 

29 novembre au 31 décembre, Gershon Iskowitz-Paintings (Gershon Iskowitz-Peintures), Rodman Hall Art Centre, St. Catharines, Ontario.

1974

16 octobre au 2 novembre, Paintings and Watercolours by Gershon Iskowitz (Peintures et aquarelles par Gershon Iskowitz), Galerie Allen, Vancouver.

1975

30 avril au 25 mai, Gershon Iskowitz, Glenbow-Alberta Institute, Calgary.

1976-1977

3 décembre 1976 au 4 janvier 1977, Gershon Iskowitz, Owens Art Gallery, Mount Allison University, Sackville. En tournée ensuite au Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse, du 10 janvier au 15 février 1977.

1982-1983

23 janvier au 7 mars, Iskowitz, Musée des beaux-arts de l’Ontario. Exposition rétrospective organisée conjointement par : la Art Gallery of Windsor, le Musée d’art contemporain de Montréal, la London Regional Art Gallery (aujourd’hui le Museum London), le Glenbow Museum. En 1983, présentée à la Canada House Gallery, Londres, Grande-Bretagne.

1983

1-31 décembre, Gershon Iskowitz: New Paintings: 1981-1983 (Gershon Iskowitz: nouvelles peintures; 1981-1983), Marisa del Re Gallery, New York.

1984

Décembre, (titre d’exposition inconnu), Diane Farris Gallery, Vancouver. (Exposition inaugurale de la galerie).

1993

5 juin au 7 juillet, (titre d’exposition inconnu), The Drabinsky Gallery, Toronto.

1998

18 juin au 22 août. The Path of Colour: Gershon Iskowitz (La voie de la couleur : Gershon Iskowitz), University of Lethbridge Art Gallery.

2000

6 janvier au 3 février, Gershon Iskowitz, Galerie René Blouin, Montréal.

2007

8 novembre au 29 décembre, (une exposition d’aquarelles), Galerie Samuel Lallouz, Montréal.

2008

10 mai au 7 juin. Gershon Iskowitz - Rare Paintings from the 1960s and 1970s (Gershon Iskowitz - rares peintures des années 1960 et 1970), Miriam Shiell Fine Art, Toronto. Autres expositions solos, 2006 et 2015.

Gershon Iskowitz à la rétrospective du Musée des beaux-arts de l’Ontario, 1982, photographie par Doug Griffin, Toronto Star.

 

Sélection d'expositions en duo et de groupe

 

1954

31st Annual Exhibition, Canadian Society of Graphic Artists (31e exposition annuelle, Société canadienne des arts graphiques), Art Gallery of Toronto. Également en 1958, 1959 à London, Ontario; en 1960 à Halifax Nouvelle-Écosse; en 1963 à la Toronto Central Library.

1957

5-28 avril. Anniversary Exhibition (Exposition anniversaire), Art Gallery of Hamilton. Également, expositions annuelles de la Art Gallery of Hamilton en 1961, 1963, 1969, 1970, 1972.

1958-1959

28 novembre 1958 au 4 janvier 1959. Annual Exhibition, Canadian Society of Painters in Watercolour (Exposition annuelle, La Société canadienne de peintres en aquarelle), Art Gallery of Toronto. Également en 1965.

1964

4 octobre au 6 novembre. Winnipeg Show (L’exposition de Winnipeg), Winnipeg Art Gallery. Également en 1966 et 1970.

1965

4 juin au 22 août. Sixth Biennial Exhibition of Canadian Painting (Sixième exposition biennale de la peinture canadienne), Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa.

1967-1969

22 septembre au 15 octobre 1967, The Ontario Centennial Art Exhibition (L’exposition d’art de l’Ontario à l’occasion du centenaire) Art Gallery of Ontario (Aujourd‘hui le Musée des beaux-arts de l‘Ontario). Administrée par l’Institut des arts de l’Ontario pour le Conseil des arts de l’Ontario. En tournée jusqu’à mai 1969 : à la London Regional Art Gallery (aujourd’hui le Museum London) et 20/20 Gallery, London; la Agnes Etherington Art Centre, la Queen’s University, Kingston; la Lakehead University, Thunder Bay; la Laurentian University, Sudbury; la Kitchener-Waterloo Art Gallery; l’Art Gallery of Windsor; l’Art Gallery of Hamilton; la Belleville Library & Art Gallery; le Rodman Hall Art Centre, St. Catharines; le Musée d’art contemporain de Montréal; et le Musée national des beaux-arts du Québec, Québec.

1970

12 novembre au 12 décembre. Eight Artists from Canada (Huit artistes du Canada), Tel-Aviv Art Museum, Israël.

1972

11 juin au 1er octobre. La 36e Biennale de Venise, Italie. Exposition en duo avec Walter Redinger.

 

15 septembre au 15 octobre. Toronto Painting 1953-1965 (La peinture torontoise : 1953-1965), Musée des beaux-arts du Canada. En tournée à la Art Gallery of Ontario (Aujourd’hui le Musée des beaux-arts de l’Ontario), du 10 novembre au 10 décembre

1975-1976

The Canadian Canvas: traveling exhibition of 85 recent paintings (Peintres canadiens actuels : exposition itinérante de 85 œuvres récentes). Une exposition organisée conjointement par la Vancouver Art Gallery, la Edmonton Art Gallery, le Musée des beaux-arts de l’Ontario, le Musée d’art contemporain de Montréal et la Anna Leonowens Gallery. En tournée à Montréal, Edmonton, Vancouver, Saskatoon, Toronto, Halifax, Calgary et Winnipeg.

1976-1977

13 février 1976 au 17 avril 1977. Changing Visions (Visions en mutation), organisée par la Edmonton Art Gallery (aujourd’hui la Art Gallery of Alberta) et le Musée des beaux-arts de l’Ontario. En tournée à Toronto, Windsor, Montréal, Lincoln (Massachussetts), Edmonton, Winnipeg, Calgary, Burnaby, et London (Ontario).

1977

Canadian Tapestries: an exhibition of 23 tapestries designed by Canadian painters and sculptors (Tapisseries canadiennes : une exposition de 23 tapisseries conçues par des peintres et sculpteurs canadiens). Initiée par Fay Loeb; exposition organisée par Marie Fleming pour le Musée des beaux-arts de l’Ontario, avec quatre autres lieux simultanés. Le Confederation Centre Art Gallery and Museum, Charlottetown; le Glenbow-Alberta Institute, Calgary; la Vancouver Art Gallery; la Winnipeg Art Gallery (les croquis des artistes ne sont exposés qu’à la Art Galley of Ontario). Artistes : Maxwell Bates, Ronald Bloore, Claude Breeze, Dennis Burton, Jack Bush, Sorel Etrog, Gershon Iskowitz, Dorothy Knowles, William Kurelek, John MacGregor, Toni Onley, William Perehudoff, Christopher Pratt, Don Proch, Gordon Rayner, Otto Rogers, Jack Shadbolt, Gordon Smith, Michael Snow, Jacques de Tonnancour, Harold Town, Joyce Wieland.

1976-1978

9 octobre au 7 novembre 1976. Exhibition of Contemporary Paintings by Seven Canadian Painters from the Canada Council Art Bank (Exposition de peintures contemporaines de sept peintres canadiens de la Banque d’art du Conseil des arts du Canada). Harbourfront Art Gallery, Toronto (plus tard, Art Gallery at Harbourfront) Artistes : Claude Breeze, Paterson Ewen, Charles Gagnon, Gershon Iskowitz, Ron Martin, John Meredith, Guido Molinari. En tournée dans les villes néo-zélandaises suivantes, en 1977 : Wellington, Christchurch, Dunedin, Hamilton, Auckland. En tournée dans les villes australiennes suivantes, en 1978 : Newcastle, Brisbane, Adelaide, Sydney, Hobart, Canberra.

1978

7 février au 19 mars. A Toronto Sensibility (Une sensibilité torontoise), Harbourfront Art Gallery (plus tard, Art Gallery at Harbourfront). En tournée à la Cleveland State University, le Canton Art Institute et le Kilcawley Art Center, Ohio.

1979

2-14 novembre. Gershon Iskowitz et Ron Martin (Gershon Iskowitz and Ron Martin), Harbourfront Art Gallery (plus tard la Art Gallery at Harbourfront), Toronto. L’une des quatre expositions en duo pour la série Compass/8 Painters (Compas/8 peintres) tenue entre le 19 octobre et le 10 décembre.

2008

6 juin au 7 septembre. The 1930s: The Making of "The New Man" (Les années 1930. La fabrique de « l’Homme nouveau »), Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa.

2010

9 juillet au 8 septembre. Oscar Cahén and Gershon Iskowitz: Artists Caught in Hitler's Web (Oscar Cahén et Gershon Iskowitz : Des artistes pris dans la toile d’Hitler), Horton Gallery (formellement Sunday L.E.S.), New York.

2015-2018

Living Building Thinking: art and expressionism (Vivre, construire, penser : art et expressionisme), expositions organisée et diffusée par le McMaster Museum of Art). En tournée du 24 octobre au 15 février, 2016, à la Art Gallery of Alberta; du 31 août au 23 décembre 2016, au McMaster Museum of Art; et du 3 mars au 21 mai 2018, à la Vancouver Art Gallery.

2016-2018

23 avril 2016 au 19 février 2018. Staging Abstraction: Paintings from the Collection (Mise en scène de l’abstraction : tableaux de la collection), Art Gallery of Hamilton.

 

 

Sélection de publications monographiques et de catalogues

Iskowitz, Toronto, Musée des beaux-arts de l’Ontario, 1982. Essai par David Burnett.

 

Catalogue d’Adele Freedman, Gershon Iskowitz: Painter of Light.
Catalogue de David Burnett, Iskowitz

Freedman, Adele. Gershon Iskowitz: Painter of Light, Toronto/Vancouver, Merritt Publishing 1982.

 

Malcolmson, Harry. « Gershon Iskowitz », Toronto, Galerie Moos, 1966.

 

Gershon Iskowitz. New paintings: 1981-1983, New York, Marisa del Re Gallery, 1983. Essai par Susan Tumarkin Goodman.

 

Iskowitz, Calgary, Glenbow Art Institute, 1975. Essai par Merike Weiler.

 

 

Articles

Dobbs, Kildare. « From the Ranks of Death, Buchenwald and Auschwitz: The Witness of Gershon Iskowitz », Saturday Night, mars 1966, p. 28-31.

 

Freedman, Adele. « Art, Gershon Iskowitz: Colours of Joy from the Heart of Darkness », Toronto Life Magazine, octobre 1977, p. 186-189.

 

Heinrich, Theodore Allen. « The Intimate Cartography of Gershon Iskowitz’s Painting », artscanada, 34 n2 (mai-juin 1977), p. 12-17.

 

Mays, John Bentley. « Iskowitz works torn, discarded », Globe and Mail, 16 avril 1988.

 

Mellen, Peter. « Gershon Iskowitz », artscanada, 28 no 5 (octobre-novembre 1971), p. 48-53.
 

 

Sélection de comptes rendus

Bowen, Lisa Balfour. « An awe-inspiring pedestal for a great painter », Globe & Mail, 1er juin, 1982.

 

Dault, Gary Michael. « Diminished under the spotlight », Maclean’s, 8 février 1982.

 

Eleen, Luba. « Gershon Iskowitz », Canadian Art, (novembre-décembre 1963).

 

Freedman, Adele. « Painting the layers of life », Globe and Mail, 15 septembre 1979.

 

Catalogue The Gershon Iskowitz Prize: 1986-2006, Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto.

Freedman, Adele. « A life of many colors », Globe and Mail, 5 mars 1983.

 

Fulford, Robert. « In Cool Maturity », Toronto Star, 23 septembre 1961.

 

Gordon, Tom. « Les Paysages de mémoire : Iskowitz/Iskowitz : Landscapes and Memory-escapes », La Société La Vie des Arts, automne 1982.

 

Kritzwiser, Kay. « Canada at the Venice Biennale: two artists do tax payers proud », Globe and Mail, 10 juin 1972.

 

Littman, Sol. « Artist lives, works in mean surroundings », Toronto Star, 1er mars 1974.

 

Lord, Barry. « Color as proof of survival », Toronto Daily Star, 20 février 1970.

 

Mays, John Bentley. « Iskowitz’s anguish bursts into clement color », Globe and Mail, 23 janvier 1982.

 

Nasgaard, Roald. « Gershon Iskowitz », artscanada, août 1973, p. 56-59.

 

Perry, Art. « Gershon Iskowitz », artscanada, décembre 1974.

 

Purdie, Janes. « Exploring the land with the mind’s eye », Globe and Mail, 21 février 1976.

 

Rasky, Harry. « There Are Many ‘Survivors’ », Globe and Mail, 2 avril 1988.

 

Ryval, Michael. « Adele Freedman: illuminating the painter of light », Quill & Quire, avril 1982.

 

Sabiston, Colin. « Gershon Iskowitz », Globe and Mail, 12 mars 1960.

 

Wood, Kay. « Gershon Iskowitz », artscanada, octobre/novembre 1979.

 

Wylie, Liz. « Gershon Iskowitz, Art Gallery of Ontario », Vanguard, avril 1982, p. 28-29.

 

 

Lectures supplémentaires

Balkind, Alvin. Sélection ontarienne dans The Canadian Canvas: traveling exhibition of 85 recent paintings/exposition itinérante de 85 tableaux récents, Toronto, Time Canada Ltd., 1974, p. 54-55.

 

Burnett, David et Marilyn Schiff. Contemporary Canadian Art, Edmonton, Hurtig Publishers Ltd./Toronto, Musée des beaux-arts de l’Ontario, 1983.

 

Fenton, Terry, et Karen Wilken. Modern Painting in Canada: Major Movements in Twentieth Century Canadian Art, Edmonton, Hurtig Publishing, 1978.

 

Gershon Iskowitz devant son atelier de la rue Tecumseth, 1981, photographe inconnu.

Hale, Barrie et Dennis Reid. Toronto Painting 1953-1965, Ottawa, Musée des beaux-arts du Canada, 1972.

 

Heath, Terrence. « A Sense of Place » dans Visions, Contemporary Art in Canada, Vancouver/Toronto, Douglas & McIntyre, 1983.

 

Holubizky, Ihor. Living Building Thinking: art and expressionism, Hamilton, McMaster Museum of Art, 2017.

 

Lord, Barry. The History of Painting in Canada: Towards a People’s Art, Toronto, NC Press, 1979.

 

Nasgaard, Roald. Abstract Painting in Canada, Vancouver, Douglas & McIntyre, 2008.

 

Nasgaard, Roald. « Gershon Iskowitz » dans The Gershon Iskowitz Prize 1986-2006, Toronto, The Gershon Iskowitz Foundation, 2009, p. 8-13.

 

Reid, Dennis. A Concise History of Canadian Painting. Toronto, Oxford University Press, première édition 1973; deuxième édition, 1988; troisième édition, 2012.

 

 

Entrevues

Bolduc, David. « Round Midnight, Gershon Iskowitz in conversation with David Bolduc », Proof Only,15 janvier 1974.

 

Weiler, Merike. « Titre entrevue », Iskowitz, Calgary, Glenbow Art Institute, 1975.

 

 

Films

Peter Mellen et France Mellen, Standing Apart, 1973. Examen de la participation de Gershon Iskowitz et Walter Redinger à la Biennale de Venise en 1972. Centre de distribution des cinéastes canadiens : http://www.cfmdc.org/film/1233.

 

Peter Mellen a produit un essai cinématographique sur Iskowitz pour l’Office de la télécommunication éducative de l’Ontario (TV Ontario) en 1972. Ce film montre Iskowitz dans son quartier et studio de l’avenue Spadina. Une copie VHS se trouve dans le Fonds Iskowitz du Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto.

 

Harry Rasky, To Mend the World, 1987. « Une tentative de trouver un sens ou une perspective à l’Holocauste à travers les œuvres peintes d’artistes qui ont vécu ces jours d’agonie humaine », Harry Rasky, Globe and Mail, 2 avril 1988. Documentaire produit par la Canadian Broadcasting Corporation (CBC).

 

 

Archives

Fonds Gershon Iskowitz, Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto.

 

Fonds Walter Moos, Musée des beaux-arts de l’Ontario, Toronto.

Download Download