Quinze artistes canadiens à connaître

En Amérique du Nord et ailleurs dans le monde, les organismes culturels ont été appelés à offrir des solutions pour aider à éliminer le racisme systémique de nos sociétés et institutions. À l’Institut de l’art canadien, nous sommes sensibles à cet appel. Nous reconnaissons que l’histoire de l’art a négligé et occulté les artistes noirs, autochtones et de couleur. Cette exposition virtuelle met à l’honneur les œuvres de quinze artistes canadiens noirs d’hier et d’aujourd’hui, en vue de contribuer à l’évolution des discours et à la construction d’un récit pluraliste. Au-delà de cette sélection, de nombreux autres artistes demandent à être connus — ils sont essentiels pour redéfinir la façon dont nous comprenons et apprécions l’art de ce pays.


  • Deanna Bowen

    Deanna Bowen (arrêt sur image) « Le Klan arrive en ville », 2013

  • Anique Jordan

    Anique Jordan « Messe au 94, Chestnut », 2016

  • Denyse Thomasos

    Denyse Thomasos « Bijou urbain », 1995

  • Kit Lang

    Kit Lang « Incendiaire, Marie-Joseph Angélique », 2012

  • Stan Douglas

    Stan Douglas « Luanda-Kinshasa », 2013

  • Edith Hester Macdonald-Brown

    Edith Hester Macdonald-Brown « Sans titre », 1906

  • Kapwani Kiwanga

    Kapwani Kiwanga « À l’ombre », 2018

  • Sandra Brewster

    Sandra Brewster « Sans titre — [Flou] », 2017–19

  • Robert S. Duncanson

    Robert S. Duncanson « Le mont Owl’s Head », 1864

  • Photographe inconnue

    Photographe inconnue « Ferrotype d’une jeune femme afro-américaine assise à une table », s.d.

  • Oreka James

    Oreka James « Sans titre », 2016

  • Tim Whiten

    Tim Whiten « Siège périlleux », 1988

  • Syrus Marcus Ware

    Syrus Marcus Ware « Portrait de QueenTite Opaleke », 2016

  • Liz Ikiriko

    Liz Ikiriko « Allée au pays I », 2017

  • Camille Turner

    Camille Turner « Reine de ma ville », 2011

Autres expositions virtuelles

Download Download