L’installation Fin de siècle est un commentaire poignant de General Idea (1969-1994) sur les victimes de la pandémie du sida. Porteuse d’une lourde charge émotive, l’œuvre est en outre le dernier autoportrait des membres du groupe après 25 ans de collaboration.

 

L’œuvre consiste en une installation de grande dimension, composée d’au moins trois cents feuilles de styromousse de 120 sur 240 centimètres, qui occupent toute une pièce, et donne l’impression d’un vaste iceberg morcelé. Trois blanchons (des bébés phoques) artificiels se prélassent dans ce paysage glacé dont la mise en scène fait penser aux dioramas des musées d’histoire naturelle. Les spectateurs s’interrogent forcément sur la présence des peluches : de simples jouets mignons ou le prélude d’une catastrophe?

 

General Idea, Fin de siècle, 1990

General Idea, Fin de siècle, 1990

Installation, polystyrène, trois blanchons en peluche (acrylique, verre et paille), dimensions variables, collection privée, Turin, Italie

Fin de siècle est aussi un commentaire sur la pandémie du sida : elle a été conçue comme un autoportrait de General Idea, les trois blanchons représentant Felix Partz (1945-1994), Jorge Zontal (1944-1994) et AA Bronson (né en 1946). Zontal décrira un trio « à la dérive dans des circonstances qui échappent à sa volonté », faisant allusion à l’incidence de la crise du sida, qui affecte directement les amis et la communauté à laquelle ils appartiennent. L’innocence des blanchons rappellent que certaines vies ont plus de poids que d’autres. « Il est plus facile d’appeler à sauver les phoques ou des enfants atteints du sida », déplore Zontal, « parce qu’ils sont plus mignons que trois homosexuels d’âge moyen ».

 

Partz et Zontal sont décédés en 1994 des suites de complications causées par le sida.

 

Cette rubrique en vedette est extraite de General Idea : sa vie et son œuvre par Sarah E. K. Smith.

Autres « en vedette »

Download Download