• Sara Angel Fondatrice, directrice exécutive et éditrice

    Sara Angel, Ph.D., est fondatrice et directrice exécutive de l’Institut de l’art canadien. Elle a reçu une bourse Trudeau pour ses études doctorales, la bourse la plus prestigieuse du genre au Canada, octroyée pour des idées novatrices qui contribueront à trouver des solutions à des problèmes d’importance fondamentale pour les Canadiens. Une autorité reconnue de la culture visuelle, Dre Angel a été conférencière invitée à l’Université Harvard, à l’Université de Toronto, au Musée royal de l’Ontario, au Musée des beaux-arts de l’Ontario, au Musée des beaux-arts du Canada et au Musée d’Israël. L’une des journalistes en arts visuels les plus reconnues au pays, Dre Angel a eu une longue carrière dans le domaine de l’édition, et a notamment été commentatrice à l’émission télévisée On the Arts de la CBC et rédactrice en chef de Châtelaine. Elle contribue par des articles à des publications telles que Maclean’s, The Walrus et The Globe and Mail afin de rendre l’art accessible à un vaste public.

  • Michael Rattray Rédacteur en chef et éditeur associé

    Michael Rattray est titulaire d’un doctorat et d’une maîtrise en histoire de l’art de l'Université Concordia, et d’un baccalauréat en art (spécialisé) de l’Université de Victoria. Sa thèse de doctorat porte sur la mondialisation de l’art contemporain, affirmant que la production d'art contemporain du XXIe siècle est une forme d’anarchisme institutionnalisé. Il est un auteur publié à l’échelle internationale, parfois commissaire, et artiste. De 2015 à 2017, il a été directeur des opérations et du développement artistique du magazine acclamé Adbusters. Il habite et travaille à Toronto.

  • Roslyn Kaman Directrice financière

    Roslyn Kaman a commencé sa carrière au sein du Financial Post Data Group à Toronto, à titre d’analyste de la recherche, avant de travailler en Europe comme superviseure de la fixation des prix et analyste financière. Elle détient un titre professionnel comptable pour l’Angleterre, est membre de l’ACCA (Association of Chartered Certified Accountants) et a obtenu un baccalauréat en communications de masse et en sociologie. En plus de son travail pour l’IAC, elle occupe depuis 2003 les fonctions de directrice financière et de directrice des ressources humaines au Miles Nadal Jewish Community Centre.

  • Anna Hudson Commissaire éditoriale du projet de livres d’art canadien en ligne

    Anna Hudson, Ph.D., détient une chaire de recherche de l’école d’art, de médias, de performance et de design de l’Université York. Dre Hudson est présentement à la tête du projet Mobilizing Inuit Cultural Heritage, établi grâce à une bourse de recherche et de création du Conseil de recherches en sciences humaines; cette bourse vise à recouvrer, rendre accessibles et disséminer la culture, la créativité et le savoir inuits. Elle travaille comme historienne de l’art, commissaire d’exposition et auteure, poursuivant ses recherches et publiant des écrits sur le thème de sa thèse de doctorat, L’art et le progrès social : la communauté des peintres torontois (1933-1950).

  • Simone Wharton Directrice du site Web et de la mise en page

    Simone Wharton est titulaire d’une maîtrise en histoire de l’art de l’Université York, d’un baccalauréat en art (spécialisé), de même que d’un certificat en édition de l’Université Ryerson. Simone continue d’explorer sa passion pour les arts en faisant ses premières armes à titre de commissaire d’exposition et grâce à son travail au sein de l’IAC. Parmi les expositions qu’elle a chapeautées, on compte Piece by Piece à la Gales Gallery de l’University York; Helen Lucas: Roots to the Present au Todmorden Mills Heritage Site; enfin, ab NEXT: Contemporary Abstraction by Emerging Artists à la Robert McLaughlin Gallery.

  • Annie Champagne Directrice de la rédaction en français

    Annie Champagne est historienne de l’art et chargée de cours à l’Université du Québec à Montréal (l’UQAM) et à l’Université du Québec en Outaouais depuis une dizaine d’années, en parallèle de quoi elle a acquis une solide expérience à titre de pigiste en révision, recherche et rédaction. Elle a notamment travaillé avec le Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée des beaux-arts de Montréal et, depuis 2017, elle est une fidèle collaboratrice de l’IAC. Annie est titulaire d’une maîtrise en Études des arts et d’un baccalauréat en histoire de l’art de l’UQAM, et elle rédige actuellement sa thèse de doctorat consacrée à la culture de l’imprimé – livre illustré et gravures – dans la France des 18e et 19e siècles.

  • Stephanie Burdzy Directrice des opérations

    Stephanie Burdzy a occupé divers postes au sein des services de collections et de conservation des principaux musées canadiens, notamment le Musée des beaux-arts de l’Ontario, le Musée Aga Khan et le Musée Gardiner. Dernièrement, elle a travaillé chez Cowley Abbott (anciennement Consignor Canadian Fine Art), où elle a joué un rôle essentiel dans les opérations et le service à la clientèle de la maison de vente aux enchères. Au cours de sa carrière, Stephanie a développé une expertise en recherche, acquisition et gestion d’image, et droit d’auteur. Elle est titulaire d’une maîtrise en histoire de l’art de l’Université York et d’un baccalauréat en histoire de l’art, études visuelles et culture matérielle de l’Université de Toronto, où elle a étudié le monde de l’art canadien du début du XXe siècle.

  • Jocelyn Anderson Responsable du programme d’éducation

    Jocelyn Anderson a fait ses classes au Courtauld Institute of Art, à l’Université Birkbeck de Londres et à l’Université de East Anglia, et elle a également travaillé au département d’éducation de la Tate Britain. Elle est titulaire d’un doctorat et d’une maîtrise en histoire de l’art du Courtauld Institute of Art et d’un baccalauréat de l’Université McGill. Ses recherches portent sur l’art des dix-huitième et dix-neuvième siècles en Bretagne, au Canada et à travers l’Empire britannique. Elle est l’auteure de “Touring and Publicizing England’s Country Houses in the Long Eighteenth Century” (2018) et du livre à paraître “William Brymner: Life & Work” (2020). Anderson vit et travaille à Toronto où elle continue d’enseigner et de mener ses propres recherches en plus de collaborer avec l’Institut de l’art canadien.

  • Rachel Read Responsable principale des guides pédagogiques

    Rachel Read est une rédactrice de programmes éducatifs expérimentée, une compétence qu’elle a développée après avoir obtenu un baccalauréat en musique et en éducation (concentration musique et histoire) de l’Université Queen’s, une maîtrise en Éducation musicale de l’Université de Toronto et un diplôme associé en performance vocale du Royal Conservatory of Music de l’Ontario. Read s’est aussi spécialisée auprès de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario dans les cycles primaire et moyen de même qu’en arts visuels, en arts dramatiques, en science et technologie, en mathématiques et en éducation spécialisée. Elle est enseignante en musique (niveau primaire) et coordinatrice du programme d’arts intégrés au Havergal College, tout comme elle présente et publie fréquemment ses travaux sur l’apprentissage jumelé par les arts.

  • Rosemary Shipton Éditrice séniore de livres en ligne

    Rosemary Shipton, qui est souvent décrite comme une des plus grandes réviseures du Canada, se spécialise dans les biographies et les livres d’art. Pendant 17 ans, elle a œuvré comme coordonnatrice fondatrice du Programme en édition de l’Université Ryerson. Elle s’est mérité un doctorat honorifique de Trinity College, à l’Université de Toronto, en vertu de ses contributions au monde de l’édition au Canada.

  • Beverley Mitchell Correctrice d’épreuves sénior

    Beverley Mitchell a obtenu son Baccalauréat ès arts avec une spécialisation en langues et linguistique de l’Université d’Adélaïde, en Australie, de même que des diplômes en rédaction et en édition. Aujourd’hui établie à Montréal, elle écrit et révise professionnellement depuis 2005. En Australie, elle a travaillé pendant huit ans pour un organisme d’arts visuels contemporains, gérant la boutique de la galerie et les ventes d’exposition avant de devenir directrice générale. Au Canada, elle s’est concentrée sur la révision technique pour des cabinets privés et des universitaires, ainsi que sur la révision et la rédaction Web.

Download Download